yva océan indien hygiène nasale traditionnelle ayurvédique neti pot

L’hygiène nasale ayurvédique, méthode simple pour combattre les maladies de l’hiver

Publié le Publié dans Bien-être

L’hiver rime souvent avec rhume, infection, baisse de luminosité et immunité à plat. Nous sommes fatigués et notre beauté naturelle en prend un coup !  Il vaut donc mieux agir avant de tomber dans le piège aux infections…

Qu’est-ce qui rend notre immunité faible et donc notre peau plus terne et fatiguée ? Le surmenage, le stress chronique, le manque d’exercice, la mauvaise alimentation, le manque de sommeil, la pollution, la carence en certains éléments minéraux et vitamines… Il est important dans un premier temps d’améliorer tous ces points.
Pour fortifier le système immunitaire vous pouvez intégrer des produits immunostimulants selon vos besoins comme par exemple les probiotiques, les extraits de plantes stimulantes ou adaptogènes en phytothérapie, la propolis, la gelée royale, la vitamine C dans les fruits et légumes, l’ail etc… Il existe tant de moyens naturels alors profitons-en !
Ces produits permettront au corps de se défendre plus rapidement et donc d’être en mesure d’éviter les infections ou d’en réduire la fréquence.

Pourquoi se nettoyer les narines ?

On respire constamment des toxines, des polluants, des parfums… Le nez, lui, a pour but de filtrer cet air chargé de toxicité. Il doit donc être propre pour être efficace. Les maladies transmises par voie aérienne débutent souvent dans le nez et le fait de nettoyer les narines permet de prévenir et de soigner rhume, grippe et allergie de façon naturelle.

L’hygiène nasale: méthode traditionnelle indienne

L’hygiène nasale est une pratique ayurvédique faisant partie du rituel du matin ou du soir. Elle se compose de deux parties : Neti et Nasya
Neti permet de laver les narines à l’eau salée et Nasya consiste à lubrifier les cavités nasales avec de l’huile. Ces deux pratiques vont de pair, car la première désinfecte tandis que la deuxième humidifie et prévient la reformation du mucus.

Neti 
La pratique de Neti est fortement recommandé en cas de rhume de grippe ou d’allergie. Cette technique s’effectue à l’aide d’un Lota, pot traditionnellement en céramique ressemblant à un petit arrosoir, rempli d’eau salée tiède à température du corps ou avec du sérum physiologique. Il faut verser l’eau par une narine en inclinant la tête afin qu’elle ressorte par l’autre narine sans couler dans la gorge. Puis, répéter l’opération pour l’autre narine en tournant la tête de l’autre côté. Cette douche nasale permet de nettoyer les narines et les sinus plus profondément que par un simple mouchage. 

Nasya 
Avec Nasya, l’idée est de se lubrifier les narines avec de l’huile de sésame en général. Mieux vaut le faire après un nettoyage Neti puisque le sel de mer peut dessécher les muqueuses. La pratique de Nasya permet de diminuer la congestion des sinus. Pour effectuer cette technique de lubrification des narines, on peut s’allonger sur le dos en surélevant la tête vers l’arrière pour faire couler l’huile dans le nez. Ensuite on inspire profondément et on reste immobile quelques instants pour que l’huile pénètre bien jusqu’au fond des narines. 

Alors pour votre immunité, intégrez la douche nasale dans votre hygiène surtout au moment les plus critiques… Ceci vous rendra la vie plus agréable et réduira la fréquence des infections.

Bonne santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *